Le syndrome de l'imposteur 

Définition

Le syndrome de l'imposteur est un phénomène psychologique dans lequel, la personne va constamment douter de ses propres compétences même si elle parvient à les réaliser brillamment. Souvent, la personne a le sentiment qu'elle ne mérite pas sa réussite. Elle peut avoir l'impression d'avoir trompé les autres en faisant croire qu'elle est compétente, alors qu'en réalité, selon elle, elle ne l'est pas. 

Symptômes*

Les "symptômes" du syndrome de l'imposteur peuvent inclure : une minimisation de ses propres réalisations, un doute constant de ses compétences/capacités, une comparaison aux autres, une crainte d'être découvert comme un « fraudeur ou une fraudeuse », une autocritique excessive... Par conséquent, la personne se sent en permanence anxieuse, avant de réaliser les tâches en question, pendant et même après. Une fatigabilité peut-être aussi très présente. L’estime de soi, la confiance en soi sont des mécanismes qui sont entièrement touchés. 


Qui ?

Le syndrome de l'imposteur peut toucher tout le monde. Il peut être déclenché par des événements stressants, telles que le début d'un nouveau travail, la passation d'un examen important, l'acceptation d'une promotion...

Comment surmonter ?

Étant donné les conséquences que peuvent avoir ce syndrome, je ne peux que vous conseiller de consulter un professionnel de la santé (psychologue, psychiatre) si vous vous sentez concernés par ce sujet. Néanmoins, la consultation d’un psychologue (libéral) peut demander des ressources financières que certains ne peuvent se permettre. Donc, je vous propose ici trois conseils qui peuvent vous aider à surmonter ce syndrome.

  1. Rappelez-vous de vos réussites passées : Gardez une trace de vos réalisations et relisez-les régulièrement pour vous rappeler vos capacités. Concentrez-vous sur vos forces/qualités plutôt que sur vos faiblesses.
  2. Questionnez vos pensées : qu’est-ce que je suis en train de me dire dans ce moment de stress ? Qu’est-ce que je pourrais me dire d’autres, de plus appropriés ?
  3. Ne restez pas seul : souvent nous n’osons pas en parler, j’ai moi-même était dans ce cas de figure au début de ma profession. Lorsque je me suis ouverte à ce sujet, auprès des collègues, la réponse était souvent la même « moi aussi j’étais comme toi au début ». Le soutien de nos pairs est important, ne restez pas seul dans cette situation.

 

*Il est important de noter que le syndrome de l'imposteur n'est pas un trouble psychologique diagnostiqué, mais plutôt un phénomène. Cependant, s'il persiste et affecte la qualité de votre vie, il peut être bénéfique de chercher l'aide d'un professionnel de la santé mentale  pour apprendre à le surmonter.
 

Si vous avez besoin d'un soutien, je suis disponible pour vous aider. 

N'hésitez pas à me contacter ci-dessous ou sur Instagram @lea_glct 

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez prendre connaissance des détails et accepter le service pour visualiser les traductions.